12/06/2008

Disparition

Chers camarades,

Je me permet de faire appel à vous tous  pour  aider à retrouver une personne.

Madame Desmet Sabine 101/01 rue Paul Janson 6150 Anderlues
GSM: 0497/70.24.95 Mail :
sabine-desmet@hotmail.com  recherche depuis le 11 juin 2008 à 05h15 du matin le papa de son mari a disparu de l'hôpital (chu Charleroi) ou il était hospitalisé depuis le 09 juin 2008 à 08h00, depuis sa  disparition  on a cherché partout, la police en fait autant on vous demande de l'aide en faisant passer ce mail et les photos jointes à  tous vos contacts.
Il se nomme Bernard Robert, mesure environ 1,77 m et pèse 75 kg, il est vêtu d'un pantalon gris clair, d'un tee shirt bordeaux et d'une veste en cuir brun foncé il a également un sac en plastique rouge, il est malade et à besoin de soin.

Si vous l'avez apperçu n'hésitez pas à la contacter ensemble on a plus de chance que tout seul.

Un grand merci d'avance

Voici quelques photos

bernard robert

bernard robert2

 

19:35 Écrit par chris dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

29/01/2008

NOTRE EUROPE N'EST PAS LA LEUR !!!

europe[1]
 

 POUR SAUVER LA SOLIDARITE ET LA PLANETE, NOUS AVONS NOTRE MOT À DIRE SUR L'EUROPE !  

 

 

 

 

 

 

 ***********



Depuis des mois les présidents des partis politiques belges se réunissent maintenant avec l’« octopus » pour réaliser une réforme de l'Etat. Mais ils se taisent sur la véritable réforme d’Etat qui pend au-dessus de nos têtes et déterminera 100 fois plus notre vie et celle de nos enfants ! Il s'agit de la Constitution Européenne réformée en Traité de Lisbonne qui a été pourtant rejetée par les peuples français et hollandais.

  

Le gouvernement Verhofstadt, celui de l’homme qui  « a sauvé le pays», le champion de l'Europe fédérale, a décidé de faire ratifier cet Traité à la hâte par les 7 parlements de notre pays. Sans débat, sans information, sans consultation.

  

Ce Traité avalise pourtant tous les Traités du passé et la politique européenne menée en leur nom.

  

Nous sommes des citoyens,  des travailleurs, des jeunes et des anciens, des associations et des mouvements politiques. Pour sauver la solidarité et l’environnement qui sont trop souvent oubliés au nom du Marché global, nous voulons avoir notre mot à dire sur ce Traité !

  

Verhofstadt et le Ministre De Gucht étaient pour une consultation populaire. En 2005, ils avaient même déposé une proposition de loi pour la réaliser. Ils l’ont retirée. Pourquoi ? Par peur du peuple ? Nous demandons qu’elle soit redéposée.

Il faut que le gouvernement nous explique ce qui est dans ce Traité et que chacun, pour ou contre puissent donner publiquement son point de vue. 

 

 

 

Nous voulons que tous les élus nous disent ce qu’ils vont voter et pourquoi afin que chaque citoyen puisse faire son opinion.

  

C’est pourquoi nous lançons cette campagne pour une consultation.

  

Au verso de ce tract, vous trouverez une lettre type à envoyer à vos élus. Pour trouver leurs adresses électronique et faciliter votre tâche, nous avons créé un lien électronique sur le site  http://notremotadire.be

  

Le collectif  que nous avons formé, consultation populaire UE, organisera plusieurs assemblées populaires pour interpeller les élus sur leur vote. Il appelle aussi chacun à être présent au Parlement qui votera le premier le Traite de Lisbonne. Suivez les dates sur http://notremotadire.be

  

Vous voulez participer à cette action ? Organisez un débat dans votre quartier, syndicat, associations, communes, écoles, pour que votre voisin, votre collègue votre famille, ait son mot à dire et invitez-y vos élus.


 
Plus d’info : http://notremotadire.be

 

 


 
 
Adresse de contact : adresse du site

 


 
 
Éditeur responsable : Pierre    DUTRON

 

 

 

 

 

citoyen.pensons

 

 

Notre collectif de revendication d'une consultation populaire sur le nouveau traité européen vous propose donc un projet de lettre à envoyer à vos élus, demandez la nous, nous vous l'enverrons en format "word" vous pourrez toujours ainsi la personnaliser à votre gré.

MERCI

 

 

 

 

 

 

Madame  la Députée, Monsieur le Député

Madame la Sénatrice, Monsieur le Sénateur 

 

 

Vous êtes certainement conscient(e) de l’importance que représenterait pour notre pays, en cas d’adoption par les assemblées parlementaires,

le nouveau traité européen signé à Lisbonne par les chefs d’Etat et de gouvernement. Comme c’est le cas pour tout traité européen, ce traité

aurait une répercussion considérable sur la vie économique, sociale et politique de la Belgique et de chacun de ses citoyens.

  

Bientôt, vous serez amené à vous prononcer pour ratifier ou non ce traité.

 

Lors du processus de ratification du traité constitutionnel, certains ont

voté oui, d’autres ont voté non, mais en France et en Hollande, le peuple

s’est prononcé librement, ce qui est tout à l’honneur de ces pays.

 

Comme une majorité de nos concitoyens, je considère que le nouveau traité doit être soumis au peuple. Et cela dépend aussi de vous. Comme monsieur Di Rupo, président du Parti socialiste, l’a dit le 12 janvier 2008, il est toujours possible de trouver le moyen juridique de faire une consultation populaire.

 

J’insiste donc solennellement pour que vous obteniez une consultation populaire sur le traité européen en Belgique ou tout au moins au niveau de votre entité fédérée si vous êtes un(e) élu(e) de l’une de celle-ci.

 

Le traité de Lisbonne confirme le caractère antidémocratique des Institutions européennes puisque vous n’avez pas, comme aucune autre assemblée élue, le droit de proposer le moindre texte de directive européenne. Vous n’avez aucun droit d’amendement et le Parlement européen n’a ce droit que sur des matières secondaires.

 

Au plan social, les Institutions européennes ne proposent aucun texte pour harmoniser vers le haut le bien-être des Européens et des habitants du reste du monde. Au plan écologique, la mondialisation du libre-échange pousse beaucoup de pays à négliger, voire à laisser détruire l’environnement pour en retirer un avantage concurrentiel. La pression sur les salaires à cause des délocalisations, l’écart grandissant entre riches et pauvres, la destruction de l’environnement planétaire sont des conséquences, bien comprises par tous, des politiques promues aujourd’hui par la Commission européenne. Au plan fiscal, la concurrence entre Etats leur enlève de plus en plus de moyens. Moins d’Etat, c’est moins de services publics. Les directives européennes et la jurisprudence de la Cour européenne ne font qu’imposer la concurrence et le dumping social, fiscal  et écologique au niveau européen et mondial.

 

Tout cela mérite un débat même et d’autant plus si votre analyse est opposée à la nôtre. Nous vous demandons donc de réclamer avec nous une consultation populaire et de nous faire part de votre position sur le traité afin que nous en assurions la diffusion. Ensemble, nous devons promouvoir une Europe citoyenne : celle-ci passe par le débat public.

 

En attente d’une réponse de votre part, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes respectueuses salutations.

 

http://notremotadire.be/ - http://onzezeg.be/

 NOM    PRENOM   ADRESSE

 

 

 

 

16:03 Écrit par chris dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09/12/2007

VACANCES NOEL/NOUVEL-AN

PERENOELTRAINEAU
SAPINNOELHOMMEDENEIGE

JOYEUX

NOEL

BONNE

ANNEE

VIVE

LA

REPUBLIQUE

WALLONNE



18:26 Écrit par chris dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/05/2007

Commentaires

N'hésitez pas à me laisser des commentaires, des questions, des avis ou des idées. Je vous réponderai dans les plus brefs délais.

Je place un tchat quand je suis en ligne.

19:28 Écrit par chris dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |