11/01/2008

DES VERITES QUI NE FONT PAS PLAISIR A ENTENDRE

La Wallonie, tête de pont de la Belgique

 

 

Philippe Lawson

Mis en ligne le 11/01/2008

La Région affiche un surplus commercial de 12,7 milliards en 2006 contre un déficit de 4,4 milliards pour la Flandre. L'investisseur étranger y a créé 1 907 emplois en 2007.

En voilà bien une réalité que certaines mauvaises langues en Flandre auraient préféré ignorer. En effet, pour la deuxième année consécutive, c'est grâce à la Wallonie que la balance commerciale de la Belgique est en boni. Selon des chiffres de la Banque nationale belge (BNB), en 2006, la Wallonie a réalisé un surplus commercial de 12,7 milliards d'euros, alors que dans le même temps, la balance commerciale de la Flandre et de Bruxelles présentait un déficit respectivement de 4,4 milliards et 5,3 milliards d'euros. "Depuis 5 ans, la balance commerciale de la Wallonie est fortement excédentaire, elle est la seule région qui affiche un surplus positif dans ses relations commerciales avec l'étranger. C'est grâce à elle que la Belgique a pu présenter une balance commerciale en léger surplus de 3 milliards d'euros en 2006", nous a confié Philippe Suinen, administrateur général de l'Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers (Awex).

C'est depuis 2002 que la balance commerciale wallonne a commencé à suivre une courbe exponentielle. Cette année-là, sa balance commerciale présentait un solde positif de 7 milliards. Et en 2005, elle a engrangé un surplus commercial de 11 milliards contre un déficit de 2 et 4,6 milliards d'euros respectivement pour la Flandre et Bruxelles. "La bonne performance de la Wallonie s'explique notamment par le dynamisme dans l'aide aux entreprises et l'éclosion d'une génération décomplexée de managers et de cadres commerciaux", détaille-t-il. A cela, dit-il, il faut ajouter une démarche plus proactive des entreprises et la prise de conscience de tous les acteurs wallons de miser sur les secteurs d'innovation et de niche.

Seul l'Irlande fait mieux

Les 12,7 milliards de la Wallonie représentent environ 17 pc de son PIB et seul l'Irlande fait mieux qu'elle avec une balance commerciale qui représente 19 pc de son PIB. Plusieurs secteurs wallons sont en boni dans les échanges avec le reste du monde comme la chimie (+ 2,7 milliards), les produits minéraux (+ 3,5 milliards), les métaux et ouvrages en métaux (+ 2,8 milliards), celui des matériels de transport (voitures, etc.) est, par contre, en déficit de 1,3 milliard.

En 2006, les échanges de la Wallonie ont enregistré un solde négatif avec 16 pays dont les Pays-Bas (- 494 millions d'euros), le Japon (- 268 millions) et la Chine (-18 millions contre - 89 millions en 2005). Avec les pays voisins, la balance a été positive : France (+ 5,7 milliards d'euros), Luxembourg (+ 1,3 milliard), Royaume-Uni (+ 841 millions) et l'Allemagne (+ 431 millions). Au total, en 2006, la Belgique a vendu des produits à l'étranger pour environ 223 milliards d'euros dont 178 milliards pour les entreprises flamandes (79,9 pc du total), 39 milliards pour les wallonnes (17,6 pc) et 5,7 milliards pour les bruxelloises (2,6 pc).

 

Les exportations pour l'an dernier ne sont pas encore connues, mais en ce qui concerne les investissements étrangers en Wallonie, les données sont encourageantes. Ils ont permis de créer 1 907 emplois en 2007 contre 1 492 en 2006.

16:06 Écrit par chris dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bien le bonjour à toi, ami ! Tu y crois toi à ces chiffre ? Si c'était vrai, tu imagines quel foin ils auraient fait nos chers politiques... Non, il y a une astuce !

Écrit par : Evgeni | 29/02/2008

Les commentaires sont fermés.