12/10/2007

WALLONIE LIBRE COMMUNIQUE

LE MOUVEMENT  "WALLONIE- LIBRE"  PREMIER MOUVEMENT WALLON DE RESISTANCE A L'OCCUPANT NAZI, CREE LE 18 JUIN 1940 NE POSSEDANT PAS DE SITE OU BLOG  EN LIGNE,  C'EST BIEN VOLONTIERS  QUE NOUS NOUS SOMMES  PROPOSES POUR LES LUI DIFFUSER SUR NOTRE  BLOG SANS PRETENTION.

ATTENTION:  CES COMMUNIQUES NE SONT PAS FORCEMENT NOTRE POSITION, C'EST  LA POSITION  DU MOUVEMENT WALLONIE-LIBRE.

NOUS LE LAISSERONS  EN  PREMIERE  PAGE UNE PETITE SEMAINE A CHAQUE COMMUNICATION

coqpaulus

 

 WALLONIE LIBRE Premier mouvement de résistance à l’ennemi nazi, créé le 18 juin 1940, a pour objectif l’indépendance de la Wallonie.
   

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

  

Le Mouvement « Wallonie Libre », créé en juin 1940 et qui lutte depuis lors inlassablement pour l’émancipation totale du Peuple Wallon, a pris acte des récentes sorties médiatisées de certains hommes et femmes politiques au sujet de l’arrondissement de B-H-V et des Fourons ;

  

Lors de son Conseil général du 6 octobre 2007, le mouvement WALLONIE LIBRE :

 

ð Constate que les francophones subissent encore quotidiennement des brimades, affronts, insultes et privations de leurs droits élémentaires de citoyens dans les communes où ils sont censés jouir de facilités ;

 

ð  Déplore que la privation de ces droits aille de pair avec un renforcement systématique de la pression flamande dans les communes où cette minorité nettement moins nombreuse dispose de droits, voire dans des communes où n’ont pas été prévues de facilités, mais que cette minorité pénètre en conquérante ;

  

C’est pourquoi, le mouvement WALLONIE LIBRE a pris des résolutions par lesquelles il :

 

ð Enjoint les maires du Brabant Wallon à REFUSER CATÉGORIQUEMENT TOUT RAPPORT AVEC LEURS ADMINISTRÉS DANS UNE AUTRE LANGUE QUE LE FRANÇAIS, unique langue officielle de la Wallonie (avec l’Allemand dans l’arrondissement de Verviers) ;

 

ð Soutient, à tout le moins, le statut bi régional réclamé par l’Action fouronnaise et le groupe Retour @ Libertés des Fourons, faute de pouvoir encore réclamer le retour immédiat des Fourons à la province de Liège, et le rattachement des 6 communes de la périphérie à l’espace francophone ;

 

ð Suggère au Parlement de la Communauté Française de poser un geste fort en faveur des 6 communes de la périphérie et des Fourons, en cooptant dans cette assemblée les 6 bourgmestres et l’échevin francophone des Fourons, avec voix consultative, comme l’y autorise son règlement interne ;

 

ð Propose au Parlement de la Communauté Française d’établir un état des lieux des droits des Francophones dans les communes à facilités de Flandre ;

 

ð Rappelle son désir de voir bientôt la Wallonie libérée de ses entraves belges et devenir un ÉTAT LIBRE ET SOUVERAIN AU CŒUR DE L’EUROPE.

   

À WATERLOO, le 6 octobre 2007.    

                                       (s)  Le Conseil Général

 

22:52 Écrit par chris dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Message d'un ami qui n'a pas internet, je vous le soumets et je suis aussi de cet avis!!! Merci à toute l'équipe, vous avez résisté à l'envahisseur en bleu, blanc roudje, de la secte du gourou aristo, continuez seulement...
Les rats ont quitté le navire, le fromage ne devait pas être suffisamment gros pour leurs appêtits d'ogres aux bottes de sept lieues (rires).
Quand à votre communiqué, faites ce que vous sentez, quand vous le sentez, mais de grâce restez Wallons, et ne mettez jamais en péril nos justes droits par une balance avec des droits dits francophones. Dans le monde, oui, nous sommes de culture francophone, comme les québécois, mais en belgique, restons WALLONS svp.

Écrit par : pierre dutron | 14/10/2007

Les commentaires sont fermés.